L'expérience apprenant comme crédo - HR Advisory and Services
23277
post-template-default,single,single-post,postid-23277,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.2,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive
HRBP expérience apprenant

L’expérience apprenant comme crédo

Temps de lecture 3 minutes

Les attentes des apprenants en matière de formation sont de plus en plus sophistiquées. A la recherche d’expériences d’apprentissage à la demande, personnalisées et pratiques, ces derniers s’attendent à trouver des réponses à leurs questions en temps réel. L’heure est désormais à l’expérience apprenant. Quelle est cette nouvelle promesse ? De quoi parle-t-on ?

Entretien avec deux spécialistes de la formation chez Talantlers : Julien JOSSE et Dominique CARBON.

A l’instar d’autres champs, l’expérience apprenant émerge. De quoi s’agit-il ?

Julien Josse : Si la notion d’expérience apprenant s’inspire largement de celle d’expérience client, il convient de souligner que l’expérience a toujours été un élément majeur de la formation. L’apprenant recherche des expériences émotionnelles qui résonnent en lui, l’action prend le dessus sur la parole. En d’autres termes, dans une expérience apprenant, le participant cherche davantage à vivre une aventure. L’expérience est un outil pour réincarner la formation dans laquelle la notion de plaisir occupe une place prépondérante.

Dominique Carbon : Par essence, une formation est une expérience vécue. Dans l’expérience apprenant, il est question de penser la formation du point de vue de celui qui apprend et nn de celui qui forme. Dès lors, la combinaison de deux notions est nécessaire : découverte et test. En somme, c’est en testant soi-même la compréhension des contenus que nous déclenchons le début de l’acquisition et de la mémorisation sur le long terme. Vient ensuite le plaisir et la satisfaction de mettre en oeuvre un nouveau concept. L’expérience apprenant, c’est, au fond, mettre le participant au centre des dispositifs en co-construisant l’offre de formation au plus près de lui.

Comment mettre en place cette expérience apprenant ?

Dominique Carbon : Il est nécessaire de concevoir la formation comme un parcours expérientiel. En amont, l’architecture de formation doit penser l’ingénierie du dispositif non plus comme une association de diverses modalités mais comme une expérience utilisateur qui l’immerge dans des phases de découverte de soi, d’apprentissage, de partage et d’expérimentation. Dans cette équation, les formateurs se positionnent comme des accompagnateurs de formation. Nous dépassons l’acte pédagogique traditionnel pour se positionner sur le l’accompagnement, du premier contact au retour en entreprise.

Julien Josse : Il convient d’abord de créer un univers de formation sécurisant, constructif et positif : une sorte de réalité augmentée des possibles et y inclure des objectifs pédagogiques clairement posés. Ensuite, il s’agit de placer l’apprenant dans un rôle d’acteur et de producteur sur fond de formats ludiques pour faciliter les échanges, la transmission et l’acquisition des nouvelles connaissances. Le processus d’apprentissage des savoirs est intrinsèquement lié au processus de mémorisation, qui lui-même est lié à la force de l’émotion ressentie au cours d’un évènement. La mémoire sensorielle qui permet de retenir très brièvement et en quantité limitée les informations, capte plus aisément les expériences émotionnelles fortes, en particulier lorsqu’elles sont connectées à des situations réelles. Enfin, la formation est un acte social. Il est donc nécessaire de concevoir des formations en donnant la possibilité à l’apprenant d’interagir avec d’autres apprenants.

Quels en sont les bénéfices pour l’entreprise ?

Dominique Carbon : L’expérience apprenant est une dynamique d’apprentissage qui accompagne la trajectoire professionnelle des collaborateurs. Ses effets sont foncièrement positifs pour l’entreprise qui y adhère.

Julien Josse : Proposer des échanges structurés qui favorisent l’émergence d’idées et de solutions pour créer une véritable expérience apprenant, dans une dynamique collaborative et de partage de connaissances et d’expériences venues d’horizons professionnels divers, voici la promesse de l’expérience apprenant pour l’entreprise. Au final, l’expérience apprenant, c’est un canal puissant de transmissions entre les participants, les formateurs et l’entreprise. L’échange et l’appropriation des savoir-être sont stratégiquement bons pour le monde. Se sentir bien en formation pour se sentir bien dans son travail et poursuivre son évolution.

Article publié par AGEFI Luxembourg, numéro de mars 2020

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.