Collaboration générative, 1+1=3 - HR Advisory and Services
23285
post-template-default,single,single-post,postid-23285,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-4.2,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive
HRBP collaboration générative

Collaboration générative, 1+1=3

Temps de lecture 3 minutes

Et si la somme d’un plus un était égale à plus que deux? À l’instar de formules chimiques qui, combinées, donnent naissance à une nouvelle entité, l’intelligence, lorsqu’elle est inscrite dans une dynamique collective, permet de générer un environnement propice à la réussite de ses projets. Comment insuffler à l’entreprise cette dimension collégiale?

Selon Robert B. Dilts, écrivain, coach, consultant et chercheur de renommée internationale, le fruit d’une intelligence collective efficace produit une collaboration «générative». Cette dernière décrit des personnes travaillant ensemble pour créer ou générer quelque chose de nouveau, surprenant et au-delà des capacités individuelles de chacun des membres du groupe. En d’autres termes, la valeur construite par le collectif est supérieure à la somme des talents de chacun. Les équipes capables de coopérer atteignent des résultats efficaces en matière de réactivité, de développement de compétences, et par-dessus tout d’innovation. En temps de pandémie, tout particulièrement, l’intelligence collective représente l’un des ressorts les plus efficaces pour naviguer en eaux troubles. Dès lors, comment construire un terrain propice aux échanges? Quel leadership favorise sa mise en place? Et quels résultats en attendre? Partage de bonnes pratiques.

Master Mind

Le fonctionnement d’équipes très performantes se caractérise par la mise en œuvre de la collaboration générative. La première interrogation réside dans la formation de cette équipe. Pour y répondre, un retour au mythe du Master Mind d’Andrew Carnegie, un milliardaire des années 1800, est nécessaire. Convaincu qu’un groupe pouvait devenir une «3e intelligence» permettant de résoudre des problèmes difficiles, le milliardaire a avancé l’idée que 1+1=3. En d’autres termes, l’émulation de deux intelligences produit autre chose que deux intelligences séparées. La qualité des membres du groupe et leur compatibilité, la différence des compétences et des expériences, un engagement solide, et des objectifs concrets constituent les ingrédients pour constituer son Master Mind.

Pour mettre en place les conditions bénéfiques à la création de valeur, il s’agit de favoriser la mise en place d’un cadre à l’aide d’une pédagogie qui contribue à produire une collaboration générative. Ainsi, trois processus fondamentaux sont à bâtir: le partage reposant sur la capacité à trouver de la résonance; l’essaimage, soutenu par la possibilité de créer de la synergie; et la nuée reposant sur l’émergence de quelque chose de nouveau.

À cela s’ajoutent des outils pédagogiques comme les jeux de formation, et notamment les jeux-cadres de Thiagi, qui peuvent être sélectionnés autour d’axes précis. En particulier, on met l’accent sur la notion de plaisir venant employer les ressources individuelles et collectives, permettant la co-création en formation ; ainsi que sur l’instauration d’un espace sécurisant qui permet d’oser, qui favorise la dimension de l’audace, et donc l’action.

Agilité, émulation et plaisir de co-créer

Une collaboration générative fructueuse résultera de trois éléments décisifs: l’intelligence collective pour harmoniser les identités uniques et complémentaires au sein d’un groupe; un leadership efficace en lien avec la façon dont les individus peuvent inspirer et guider des groupes vers de hautes réalisations; et la créativité, dans laquelle le groupe génère quelque chose de nouveau.

Dans ce contexte, l’objectif recherché n’est pas tant la performance des collaborateurs, conséquence des moyens employés, mais davantage l’agilité, l’émulation et le plaisir de co-créer. C’est à ces conditions que la performance augmentée pourra être appréciée, sans jamais être une fin en soi.

Au fond, la collaboration générative développe la synergie d’un leadership conscient, c’est-à-dire qu’elle est une présence à soi-même, et celle de l’intelligence collective de la communauté, à savoir une intelligence globale en interaction.

La collaboration générative sous-tend que les collaborateurs travaillent ensemble pour créer ou générer des idées, quelque chose d’innovant et au-delà des capacités individuelles de chacun des membres du groupe. Il y a un but commun et productif: créer de la valeur!

Conclusion: l’organisation devient auto-apprenante et développe ainsi son capital humain!

Pour mettre en place de telles synergies dans ce nouveau monde, contactez-nous.

No Comments

Post a Comment